Isabelle JEAN 

Psychologue Psychothérapeute Psychanalyste - Paris 3

Sous-titre

Parcours professionnel Psychologue Psychothérapeute Psychanalyste Paris 75003

  

Ma pratique s’attache à l’écoute de la parole et des émotions.

 

 

 Formations universitaires

 Je suis diplômée de l’Université Paris VII – Denis Diderot à l'Unité de Formation et de Recherche d'Etudes psychanalytiques.

Titulaire d’une Licence de Psychologie et d’un Master de Psychologie clinique et pathologique spécialisé en "Psychopathologie du somatique" qui me confère le titre de Psychologue, j’ai acquis au cours de ma formation de solides connaissances théoriques en psychanalyse et en psychopathologie.

Soucieuse d'approfondir mes acquisitions, je me perfectionne régulièrement avec des enseignements théorico-cliniques :

- Diplôme Universitaire "Clinique de l'Accompagnement" (l'Université de Paris VII) 

- Diplôme Inter-Universitaire "Douleur : Psychologie et Psychopathologie" (Université de Bordeaux-Ségalen). 

Enseignements du Diplôme Universitaire de Psycho-traumatologie (Université de médecine Paris V).

- Journées de formation sur les psychoses (Université Paris VII)

 

 Une psychanalyse personnelle

En tant que psychothérapeute et psychanalyste, j’ai moi-même suivi une analyse personnelle qui m’a apporté une connaissance des processus psychiques (c’est-à-dire inconscients) qui se manifestent afin de pratiquer des thérapies analytiques.

J’ai ainsi pu expérimenter la réalité d'un inconscient à l'oeuvre et le phénomène du transfert.

Une psychanalyse personnelle représente une formation fondamentale à la connaissance des processus psychiques et du fonctionnement qui sont les nôtres.

 

■  Mes expériences professionnelles en institution

J'ai travaillé auprès d’enfants, de pré-adolescents et d'adultes déficients intellectuels ou souffrants de psychose dans des établissements spécialisés - Centre Médico-Psychologique (CMP), Centre d'Accueil à Temps Partiel (CATTP), Institut Médico-Educatif (IME), Accueil de jour accueillant des personnes avec handicap mental, psychique et moteur.


J'ai également accompagné des personnes en grand dénuement au sein d'une association caritative (Foyer d'hébergement), rencontrant ainsi les problématiques de l'addiction - principalement de l'alcoolo-dépendance - et des traumatismes infantiles.

 

Ma pratique auprès de personnes âgées en hébergement m'a permis de comprendre ce dont elles souffrent le plus souvent (présent traumatique qui peut faire écho à des traumas anciens) et de mieux les aider face aux nombreuses pertes qu'elles doivent supporter.

 

Enfin, j'exerce dans un hôpital où je rencontre des personnes dont la souffrance prend souvent une forme dépressive.

Elles peuvent présenter des signes d’anxiété ou d’angoisse, des manifestations névrotiques et parfois psychotiques.

J’accompagne également certains patients en fin de vie ainsi que leur famille.    

 

 Le sens de mon travail

Ma formation et mes modalités d’accompagnement prennent leur source dans la théorie psychanalytique initiée par Sigmund Freud qui a postulé un « inconscient » à l’œuvre dans les conflits – lesquels provoquent des souffrances psychologiques en suscitant des symptômes très variés. Cependant je n'ignore pas les difficultés que peut représenter un présent douloureux.

Les difficultés psychiques sont ainsi un mixe du passé et du présent - mais en quoi ce présent est-il empreint des traces du passé ?

 

J’ajuste mon écoute en fonction de chacun, selon sa singularité

et selon sa demande, elle aussi individuelle.

 

Mon approche clinique s’attache particulièrement à ce que dit la personne qui vient me rencontrer et à la compréhension de ses mouvements psychiques inconscients – mais d’autres expressions, comme certaines attitudes corporelles ou encore des manifestations somatiques* peuvent retenir mon attention car elles peuvent se révéler signifiantes.

 

Je tâche de comprendre pour chacun ce qui lui échappe et qui fait symptôme et suis particulièrement attentive à ce qui advient dans l'échange avec mes patients.

 

Je reçois des adultes de tous âges qui se sentent en difficulté et 

qui décident de consulter un professionnel 

afin d’entreprendre un travail personnel sur eux-mêmes.

 

 

 

* Si les causes psychiques de ces manifestations somatiques peuvent faire l’objet d’une recherche de compréhension, il reste essentiel de consulter un médecin et d’être traité médicalement le cas échéant.