Isabelle JEAN 

Psychologue Psychothérapeute Psychanalyste - Paris 3

Sous-titre

La dépression

De l’humeur déprimée à la dépression, les manifestations sont diverses.

Il peut s’agir d’un vague sentiment de mal-être, d’une impression de vide, d'une perte d’envie ou encore d’un sentiment de manque d’épanouissement personnel… Parfois c'est un franc sentiment de désespoir où vous voyez tout « en noir » et qui trouble votre sommeil jusqu’à provoquer des insomnies, ou occasionnant une perte d’appétit ou encore des difficultés de concentration.


La dépression peut également s'exprimer par une agressivité - ponctuelle ou plus "ordinaire" dans votre quotidien - qui mentionne une défense pour ne pas s'écrouler.


Parfois encore cela peut prendre la forme d’une tristesse tenace, d’un sentiment de manque de perspective.

Sans doute alors avez-vous une image négative de vous-même (manque d’estime de soi)…

 

Tous ces symptômes signalent un état dépressif, soit réactionnel à un événement (une perte par exemple), soit sans raison connue de vous… Que se passe t-il ? C’est ce que vous pouvez tenter de saisir en entreprenant une psychothérapie.


Quant aux « troubles bi-polaires », qui alternent des états de grand abattement avec parfois des moments d'euphorie, une psychothérapie analytique peut  alors représenter une aide notable et un appoint à un traitement médicamenteux mis en place par un psychiatre, le cas échéant.


Les symptômes dépressifs, qu'ils soient uniquement situés sur un versant déprimé (voire mélancolique) ou alternant avec des états d'excitation, peuvent aussi signaler un état post-traumatique (c'est-à-dire des traumatismes vécus dans la réalité que le sujet ne relie pas forcément à des événements qu'il a vécu).


Mais l’état déprimé ou la dépression peuvent être masqués sous d’autres symptômes et être, de ce fait, peu visibles.